Vic-en-Bigorre et son patrimoine 

 

Une école publique de garçons qui emprunte ses arcades de préau au château d'Henri de Grammont, marquis de Séméac au XVIIe siècle, un conventionnel régicide qui épouse une vicquoise de 12 ans, un expert en stigmates diaboliques qui plante des aiguilles sur le corps des suspects pour trouver la "marque" satanique, un curé de choc, nommé après la Révolution, qui confond la paroisse Saint-Martin avec une terre de mission, un boulanger amoureux de sa pâte qui confectionne un "tignolét" comme on n'en fait plus, des "Crestiâs" qui se cachent derrière leurs patronymes, un maire de Vic, sculpté dans le bronze, qui rêve d'un grand théâtre pour ses administrés, des résistants de la dernière guerre qui se racontent, des monuments publics qui se font et se défont, des hommes d'ambition et de caractère qui ont administré la Ville et l'histoire des rues vicquoises dont la plus ancienne se termine en gué, pour mieux traverser l'Echez.

 

Morceau choisi :

 

"Vic-en-Bigorre et son patrimoine est une mosaïque d'histoires qui, en apparence, n'ont pas de lien direct les unes avec les autres tant elles sont éloignées dans la succession des événements communaux. Mais, elles ont en commun d'être le reflet des mœurs et des difficultés du temps pour ce qui est du domaine de la chronique historique et de la longue patience qu'il a fallu aux hommes de l'art pour édifier nos grands monuments urbains et lier, peu à peu, le ciment de la communauté vicquoise."

 

 

Édition Société Académique des Hautes-Pyrénées - 208 pages - 1998

"Le Poilu" de Martial Caumont, artiste tarbais

 

Prix de l'ouvrage = 13 € + Frais d'envoi (France métropolitaine) = 5 €

 

Total : 18 €

 

*** 

Ce livre vous intéresse : 

 

claude.larronde@orange.fr