VERCHERE DE REFFYE

 

Grand autel funéraire de Tarbes

 

(IIe siècle après J. C)

---

Découvert par de Reffye lors du creusement de la voie ferrée intérieure de l'Arsenal de Tarbes, en septembre 1873. 

 

L'autel était enfoui en bordure du chemin de Bergeret (Tarbes-Bazet) en lisière de la propriété du baron Charles de Clarac.

---

Musée Massey

cliché Raymond Lapeyre

Grand autel funéraire de Tarbes en marbre lumachelle

 

(conglomérat petits gastéropodes -Ht=1,30 m, lg=0,44 m, ép=0,30 m)

 

L'épigraphie latine de la fin du IIe siècle après J.C. révèle :

 

"Aux dieux Mânes (âmes des morts), de Caïus Valérianus Sanctus, personnage clarissime (très illustre), questeur (magistrat chargé de fonctions financières) de la province de Bétique (actuelle Andalousie, province romaine florissante traversée par le fleuve Bétis-Guadalquivir), le(s) tuteur(s) de Julianus Sanctus, clarissime jeune homme, fils de ce questeur, a (ont) fait ériger ce monument".