LES NOMS DE FAMILLE GASCONS

 

Les noms de famille gascons 

dont l'origine est un sobriquet

  

 

Cette dernière famille des sobriquets regroupe tous les travers et défauts physiques, toutes les curiosités humaines et les appellations honorifiques que l'imagination débordante du Gascon n'a pas manqué d'attribuer à ses ennemis, ses voisins et, même, à ses amis. Le sobriquet touche à divers modes d'expression : épithètes, métonymies, métaphores.

 

Il peut être indicatif, descriptif, ironique, caustique ou péjoratif, reflétant la malignité publique. Tout à la fois familier et incompréhensible, délicat et perfide, logique et inclassable, il incline à l'humilité pour qui veut percer son origine.

 

  

          Abattu : LABATUT

     Acariâtre, hargneux, vieux désagréable : BIEC de bièc, bièque   (Landes).

revêche, contrariant : REMBES de rembès, rembèrs = envers.

Affranchi, dégagé : SOUT, SOUTH de sout, souts.

Agaçant, importun : TARADE de taradàyre.

Agile, actif : DESPERT, ESPERT du latin experrectus = actif, aussi épierrer, ôter les pierres de espeyrà.

Agité : LAGISQUET

Aïeul, méprisant aïeul : AUJOULAS, augmentatif méprisant de aujou = aïeul.

Aigrelet : LAGRAULHET de agraulét.

Aigu, pointu, acerbe, mauvais caractère : AGUT

Aimable, avenant, gentil, maniable, calme, doux : PROUS, PROUSET

Aimant, prestidigitateur : ASSIMAN de asiman = aimant au sens physique.

Altier, insolent : HUTIN (Landes, Gers).

Ami, amie : MIGOT, MIGOTE de amic, amigue, mic, migue.

familier, apprivoisé (parlant des oiseaux) : PRIVAT de pribàt, pribade.

Aphérèse sur petittoy = tout petit, dernier né : TITOY

sur ramondi, habitant de Toulouse : MONDINE, MOUNDINE MOUNDINET de moundî, moundine.

Arqué, courbe, bossu : ARCOTTE de arcòt.

Assez gaillard, petit gaillard, bien portant : GAILHARDET, GAILHARDOT, GAILHARDOU, GAILHARET, GALHARET

gracieux : GRACIET, GRACIETE

sage, bien sage : SAGET, SAJOU

serré, chiche, avare : SARRADET de sarràt = serré.

bon, agréable : BOUNIQUET ; aussi SEGURET diminutif de boû = bon

sûr, en qui on peut avoir confiance et foi.

Avare, accapareur : CUROLHE, CUROLIS ; aussi LABAROU de labarroun (Armagnac) = plante qui adhère.

ladre : SARRAGNAC de sarre-gnac.

Avide, exploiteur : TIRET, TIRETTE avec le sens de celui (celle) qui tire à lui (elle).

Babillard : BARGALET, BARGALETO (Gers).

Bambocheur invétéré : BAMBALERE

Bancal, bancroche, qui a les jambes arquées : GANDERAT ; aussi GAMBIER (Gironde) ; aussi GAREL (Lomagne).

Batailleur : BATAILLON, BATALHE, BATALHERE

Bâtard : BORCE, LABORCE

métis, hybride : BASTARD

Bavard, hâbleur, bâteleur : BARTHOLE, BARTOLE, BARTOULET, BARTOULETE ; aussi LARIC ; aussi BAGOLE = bavard, intarissable, blagueur, de bagoulà (Bayonne), bagoulàyre.

Bégayeur, petit enfant : BARBOULHET

Bellâtre : CALOY

Bientôt, plus tard, un peu plus : BALLEU

Bigarré, bariolé : PARDE, PARDON de parde = tâche de rousseur et pardilhôu = petite parde, étoffe qu'on ne fabrique plus.

Bigle : GUINCHANT, GUICHON de guinchôu.

Bizarre, humeur bizarre : BIRAYGUDO, BIRAYGUT

Blanc, royaliste, nom de bœuf ou de vache : BLANC, DUBLANC LEBLANC

Blond, roux doré : LAURET, LAURETE de laurét = couleur froment clair

blondin : SAURET

Boiteux d'accident ou de naissance : RANC, RANQUE

Bon buveur, téteur : POMPIDOU

Bonasse, débonnaire, calme, bonne pâte : BONARD, BONASSE

franc, très honnête : FRANCAS

Bouclé comme une brebis : BOURLADE, BOURLAT

Bouillonnement, borborygme : BOURBOULH

Bourgeois : BORDES, LABORDESE

Bourru, entêté, velu, couvert de duvet : BOURRUDE, BOURRUT

Bout d'homme, ragot, ventru : MARROUFLET ; aussi TAPONNET = petit tapoû = bonde ; aussi TALABOT ; aussi CAPISTRET, CAPISTROT, CAPISTROU = bout d'homme qui fait l'important.

Braillements, cris aigus d'enfant, beuglement, clameur : EXBRAYAT de esbràys (Lavedan), esbréyt (montagne, Médoc).

Bredouilleur : BOURDHOULET, BOURDHOULOT du verbe bourdoulhà.

Brin, fibre, mèche, toron : TRILLE

Bru : LANORE de nore, noure.

Bruit que l'on fait en se mouchant : SOURNET

Brun, noirâtre, peau brune : DUMORET, MORET, MOURET, MOUREU

comme un maure ou more : MOREAU, MOUROU ; aussi MULE = couleur de mule.

légèrement brun : MOURETON, MOURETOU

Buveur : PINGOT de pingot = cruchon, pot à vin.

Cadet, luron : CADDEROU

puîné : ESTERLE

Cagot, sorte de paria : GAGO, GAGOT de cagòt, gahét, chrestiâ, gesite.

Camard, moqueur, figure de singe : MOUNIC, MOUNICQ de moune = moue, grimace ; aussi CAMUS

Campagnard, paysan : LAPRADELLE, PRADEL de prade = vaste prairie.

Canari, serin jaune : CANARI, peut être également pris comme un terme injurieux.

Candide, presque niais : CANDOLIVE de candoulibe (Bordeaux).

Caractère aigre, difficile, acariâtre : SAUPIQUET de saupiquer = piquer de sel.

Cendrillon : BRASEROUN

Chaine, servitude, captivité, enchaînement : LACADEE

Chanceux, né coiffé : COHALHAT

Chatouilleux, susceptible : GRATILLAT

Chauve, dénudé : BLAU, BLEAU de blàu.

Chipotier, vétilleux, tripotier, cancanier : CHIPOUTOU

Chose longue, qui s'allonge, se prolonge : LALONGUERE, LALONQUETTE, LALONQUIERE, LONGUET

Constellation d'Orion : HUSTET ; la constellation est symbolisée par trois bâtons = "lous trés hustéts".

Cou de travers, déformé : COUTET

long, étroit : COLONGUES

gras : COTGRAS

Couleur gris fer : FERRAN, FERRAS, HERRAN

gris, bai et blanc : ROUAN de roàm, roàn.

pie : PIGANIOL

Courbé, ployé, passant inaperçu : COUTHOU

Coureur, manie de courir, de se déplacer : COURRIERE

Court, petit, ramassé, ragot : COURT, DECOUR, LACOUR

de jambes : CAMEBRAC

Courtois, poli, civil : COURTES mais plus probablement corruption de courtét = un peu court, assez court.

Couverture de la vache par le taureau, vaches en feu : TARI

Crasseux : LOUMERAC

Crépu, -e : CREPELLE de crespelat, crespelade.

Creux, boursouflé, bosselé : SOURUT, SOURRUT (Landes).

Criaillerie, tapage : DIEUZEDE de diusèydo (Barèges, Lavedan) ; aussi DIEUSAYDE, DIEUZAIDE, DIEUZEIDE, littéralement Dieu = Dius nous (vous) aide = àyde.

Cucufat, Saint-Cucufat : COUAT

Cuisine faite sans soin et trop rapidement, ratatouille : LATREMOILLE, LATREMOUILLE

Cul-de-jatte : CRUCHOT, CRUCHOU de crouch = trognon.

Cul-brun : CUMOURA de cu-mourâ = comme un more.

De la maison Gaillard : GAILLARDAT, GOAILLARDAT

Décoiffé, chauve : COHE, COHOU

Déhanché : LANQUET, MAILLUQUET

Délicat, gourmand : LESCHER, LETCHER, LITCHER

Désœuvré, paresseux, batteur de chemins : BARLAGUE, BARLANGUE, BARLANGUERE

Détraqué, demi-fol, délabré, défait, mal en point : DESANADE,DESANAT

Deuxième, second : DUSAU de dusàu.

Déviation des hanches : MAILLET

Devin : DOUBIN

Dieu pyrénéen, analogue à Jupiter : JOEU de joèu.

Diminutif de cadet : CADICHE, CADICHOUN

de Guilhou : GUILHOURRET

de berger : BERGERO, BERGERON, BERGEROU

Difforme, contrefait : LENJOSTE

Discret : CARADET de caràt = qui se tait par discrétion.

Dodu, potelé (parlant d'un poupon) : POUPENET, POUPENEY, POUPOUNET

Dolent, indolent : NOULENS de noulén, noulénto (Lomagne).

Dominant : MESTREJAN

Dommage, dégât, dévastation : peut-être DEGOS par syncope et apocope sur degoàst.

Doré, couleur de l'or : DAURADE, DAURAT ; peut-être DAUREU

Doux, aimable, câlin : GAZIN (Gers).

Douzième : DOUSSAU de doudsàu, dousàu.

Dupé, trompé, endommagé : TALAZAC, TALAZAT

Dupeur, rusé : TALABOT, TALBOT ; aussi TALAFRE

Encoche, entaille : CRANC

Enfant élevé dans un hospice, orphelinat : ESPITALET, ESPITALIER ; aussi hospitalier, religieux de l'ordre des Hospitaliers, de espitalè.

né longtemps après le mariage ou après ses frères : TARDENET

rond : BORET, BOURRET

Enflé, gonflé : TOUFLAN de touflà = se gonfler.

Enragé, furieux, en colère : ARRAUJO de arrauje, arraujoùs.

Envieux : GANOS

Épais, gros, bouffi, ragot : CAPET, CAPETO

Espagnols mal habillés, dépenaillés, adressé probablement aux aragonais : CHICOULA de chicou et la variété des diminutifs péjoratifs.

Espérance, espoir, fiancé(e), promise : ESPERANCE, LESPERANCE

Espiègle : MALUQUER, MALUQUET ; aussi le débrouillard PELUHET, peut - être par corruption de pelusét ; également surnom des tisserands, couverts de peluse = duvet, poussière.

Esprit léger : BALUHET

État de maladie, malheur, méchanceté : MALERE

Étincelle : BALUSCO

Être fantastique des contes (qui sort des marais dans le brouillard) : BOUN

sourd volontairement : MALAURELHE

Excédent, surplus, reste : SOUBRE, SOUBRERE de soubres = en sus, de trop.

Excepté, hors, réservé, qui n'est pas compris dans : SALVAT, SAUBADE, SAUBADJOU, SAUBAT, SAUBATJOU

Excitateur : LAHISQUET

Fainéant : FIGNAN de fignàn et feniàn (Bigorre et Gers).

Faire trempette, longue sauce, mauvaise soupe : CHANCHOLE de chauchole.

Faisant peur aux enfants (insectes, bestioles) : BABOULET

Farceur, taquin, bouffon : GRIMAUD de grimàut.

Fatigué au travail, paresseux : FATIGUE

Fautif : FAUTOUS, FAUTOUX

Faux pas, faux départ, mauvais pas : DESPAS

Favorisé des astres, chanceux : ASTRUC

Femme ou fille de garde : LAGOARDETE

de Luc : LALUCA

de Mounet : LAMOUNETE

de Marti : MARTINOLE

de Guiraut : GUIRAUTINE

vieille : MARRANE

boulotte : BOURRETTE

Fessu, replet : TAFAREL de tafàrel.

Fier, rigoureux, ardent comme un coq : GAILHAT, GAILLAC

de soi, petit orgueilleux : HAILLARGUET

Figure poupine, joues rebondies, poupée de porcelaine : POUPARDIN

Fille, sans le sens désobligeant de garce : GARCIE, GARCY de gàrcie.

Filleul : HILHUC, HILLUC de hilhùc (montagne de Bigorre) ; aussi DUFILHO, FILHO de hilhò, hilhòu synonyme de hilhùc. Ici, le f latin a résisté à la "gasconnisation" en h aspiré.

Fils de Carine ou Catherine : CARIGNAC, CARINAC

ou époux de Cataline ou Catherine : CATALINAT

Finaud : MOQUET

Flamand, indolent, paresseux, prétentieux : FLAMAN, FLAMANDE

Fleur, élite, lustre, éclat, virginité : LAFLOU ; aussi LOULA = fleurir.

Folâtre : SOLASSIER

Fort dès la naissance : GALHARDAT

de tête : CABIRAN

Fortune, chance, hasard, richesse : FOURTUNE

Friand de pâtes, de bouillies : PASTIER

Fringant, qui fait de "l'épate" : FLAMBAR

coquet : FRINGAN, FRINGANTE ; aussi RINGAUD (Médoc).

Frivole, esprit léger, changeant : FARIBOLO de faribòl (Gers).

Fureteur, indiscret : TARAOUET, TAROUET de tarà = tarauder, percer.

Furie, furieux : FERIE, FERRIER corruption de furie, furioùs.

Gai : GAROBY autre forme de galòbi ; aussi GALOUYE de galòye, galòbi.

Gaillard vigoureux, qui a de l'entrain : GAILLARD, GOALHARD

Galant, aimable, charmant, courtois, amant : AMISTOY ; aussi GALAN

Galérien, vaurien, fainéant : GALIE de galiè.

Ganelon, synonyme de traître : GANELOU

Garce, fille nubile, bien faite : GARCES, avec aussi le sens péjoratif de coquine, rusée, effrontée.

Gardeur d'oies, sobriquet de Pontacq (Béarn) : LAUQUE

Garrot, jarret : GARROU

Gauche, gaucher : DESQUERRE, ESQUERRE, LESQUERRE

gauchi : GAUCH, GAUCHE

maladroit, peu dégourdi : LURBE, LURBET, LURBON

déjeté, louche, faussé : GUERLIN de guèrle, guèrli, et, par analogie, le sens de maladroit, peu intelligent, qui a l'esprit tordu.

Ganache, rustre, grossier, sans éducation : GABACH, GABAIGT

Géant : GEAN, GEGAN, GIGAN

Gendre : LAUGIER, LOUGIE, LOUGIER

Généreuse, généreux : LAUMANE, LAUMAN

Gentil, poli, joli : POULIDOR de poulìt, poulidòt.

Godelureau, damoiseau, ritournelle, billevesée : TURLURE de turelure.

Goitreux : COTGRAN

Gourmand : SAUCOT de sauçot (Landes) ; aussi GASPERE

Graisseux, gras : SAYOUS

Grand, gros, vilain bec : BECAR, BECAS

dadais, benêt : GUILHOU

-père : JAY, LEJAY (Landes).

Grassouillet : PINGUET de pingue = cruche.

Gratte-tête, préoccupation, souci : GRATACAP

Grimace, moue, boutade : MOUNE ; aussi MOUNARD

Grincheux : LUBEC, LUBET

Gris cendré : GIEURE

Gros de tête : CAPGRAN

mangeur, goinfre : GALAS, GALASSE

obèse : GOURD, GOURT

nigaud, imbécile : MANCHOULAS

réjoui : BARTOUMIU, BERTOUMIEU, BERTOUMIU, BOURTOUMIEU, BOURTOUMIU

Grosse figure à bajoues molles : CARMOUSE

tête, vilaine : CABARBAYE

Guerrier, personne à l'air décidé : GUERRERE de guerrière.

Gueusaille, "traînée" : GOURRAIGNE de gourragne.

Guilleret : GUILHARET, GUILHARETE ; aussi ALEGRET

Hâbleur : TRAPALER de trapalejà = hâbler.

Hardi, joyeux : BAUD, BAUDE, BAUDET, BAUDOT, BAUDOUT, LABAUDE

le sens de gaillard n'est pas à écarter.

hérissé, osé : LARRUHAT

Haut sur jambes, longues jambes : CAMBUS, CAMBUSE

Homme qui se donne à une famille, à une maison : DOAT, DONAT, DOUAT, DOUNAT

à la voix aigre : CARRASQUET

ou femme qui n'a pas de jugement, sens "d'étourneau" : AURIOL, LAURIOU, LORIOLE

solide, vigoureux, dur à la peine : MATCHOU, MATCHOURRET, MATCHOURROT

rude, dur, tenace : SANGUILHEM de Sans Guillaume.

Honnête, droit, franc : PROUDI, PROUSINE

Indiscret : HIQUET, HIQUETE

Jambes raides, cagneuses, mal conformées : CAMEREYT

Jeune garçon : GOUJON, GOUYON de goujàt.

fringant, enjôleur : JAULET

garce : HAILLET, synonyme de haillarguet.

Jovial, caractère aimable : GOUYEN

Joyeux, jouissant : LAJUIOUSE, LAJUYOUSE, LAUJOUYOUSE

Judas Iscariote, traître : ESCARIOTE

Lai, laïc : LALAYE, LAY

Lambin, qui prolonge son discours, son travail : LALONGUEYRE, LALONGUIERE

Larron : LAYRE de layroû, layroune.

Lent, qui se retarde, retardataire : TARDIER

Lèvre supérieure relevée : BIGU

Liard : LARDIT

Long, lent, tardif, étendu : LALONGUE, LELONG

Lourd, épais (en parlant d'un aliment) : MASCAING de mascàgne.

d'esprit et de corps : PATRAS

lourdaud et maladroit : PATRU

Lourdaud, naïf : CAMPISTRON

imbécile : MANJOULA, MANJOULAS, par allusion à un vilain manche.

imbécile, têtu : LAMARRE, MARRE

maladroit : POUTHIOU

malotru : MALANDRAN

Lucifer : LUCIFER

Luron : LURO

Lutin, farfadet : DRAC

Maigri, amaigri : MAGRI

Mal habillé, avec des habits disparates : PARGADE de pargàt (Aure).

tourné, qui marche mal, penché sur le côté : MALABIRAT

Maladroit : BARBAU, BARBOT, BARBOU ; aussi MAGNAN

"bêta" : MARAUT, MAROT

rustre : MAHE, MAHERAU

Mâle, un beau mâle : DUMASCLE, MASCLE

Malin, irascible, vif, éveillé, dégourdi : BISCARD, VISCARO

Malpropre, sale : LABARRERE

luisant de graisse, de crasse : LURDE, LURDOS

surnom de gargotier : MAUNET de mau-nét = malpropre.

Manant, gueux : LAPETRE, PETRE, PETRIQUE

tenancier de terre noble : MANENT

Manchot : LAMANETTE, MANET

Mange pâte, terme méprisant à l'adresse des campagnards : MINJEPASTE

Maniable, dompté, familier : MAGNERE, synonyme de manié (Provence).

Manie de mâchonner, bavard, cancanier : CHAPAR, CHAPARRE

d'économiser : GARDERES, LAGARDERE

Manière, qui minaude : MAGNOU (Aspe) = douillet, femmelette.

minaudier, affecté dans ses manière : MAGNEROU

Manon, nom de femme : MANOU

Marcher en croisant les pieds : PETRISCAT de pè-triscà = pieds croisés.

Marcheur : LARTILLE de artelhà, artilhà = marcher vite.

Mardi-gras, surnom du bonhomme Carnaval : MARGRAS

Marjolet, versatile : MARJOULET

Marmouset, petit drôle : MARMOUGET, MARMOUJET

Marqué par des points de variole, picots, vérole : PICOURLAT

Marron, de couleur marron : MARROU de marroû ; aussi fruit du marronnier d'Inde.

Martinique, il n'y a pas fait fortune : MARTINIQUE

Maussade, vilain aspect, mauvaise figure, renfrogné : MAUMUS, MAUMUSSON

Mauvais désir, mauvaise volonté, personne désagréable : MALAGANNE

poil, personne hargneuse, irascible : MAUPEU

vouloir, envieux, personne de mauvaise volonté : MAUTALEN, avec aussi le sens de méchant, vicieux, ayant de mauvais desseins.

sujet, lourdaud : BALANDRADE de balandradrè.

voisin, voisinage désagréable : MAUVESIN de mau-besî.

mauvaise tête : TESTEMALE

Merci, remercier : DEGRATIA, DEGRATIAS, DEOGRATIAS

Mésaventure : MALABIRADE

Mignon, délicat, joli, gentil, préféré, bien-aimé : MIGNOU

Mince, fluet : LALESQUE

menu, diminué : MINGOT

Mol, doux, moelleux : MOULEDOUS

Monstre des contes populaires : ARCAS (Gers).

Montreur d'ours, parce qu'il danse, se dandine : LABAYLE, peut-être LABAY par apocope de la syllabe le.

Morceau de, lambeau, débris, maigre, sec, malingre avec un sens péjoratif, d'injure ou de mépris : TROSSE de tros.

Moyen, moyenne : MEJAN, MEJANE ; aussi MOUYEN

Mutin, querelleur, vagabond, gueux : GARRUS (Bayonne).

Naïf, rustaud : PALETOU, diminutif de palét = palet, pierre plate et ronde ; aussi PEGOT = innocent, niais de pegòt, pegalhòt, peguilhot, pegulhin.

Nain, bébé : LANANE, NAN

Né en mars, qui est de mars : MARSELHOU

Net, nette : MONDE

Nez, pourvu d'un grand nez : NASARE, NASARET

Niais, diminutif de Baptiste : BATISTOU ; aussi PINAN synonyme de pèc = stupide, naïf.

Noiraud, très brun : NEGRI

noir, obscur, sombre, nègre, négresse : NEGRE, NERIN

Nonchalant, tombé en déchéance, qui penche de côté : DECHA de dechàt, dechade.

Nom de bœuf, vache de courte taille : BRAQUET

de bœuf de couleur froment clair : LAURET

de femme et parfois d'homme petit : MIMI

de chien, race de montagne : PATOU

Obèse : REDON, REDONNET par analogie à ce qui est rond, circulaire, cylindrique, sphérique.

Ogre, cyclope, personnage de conte : OURCAS (Lavedan).

Oiseau, grossier personnage : BUTOR

de nuit : HUC

Orgueilleux, vaniteux, qui prend de grands airs : COUTOLE, COUTOULHAT

Païen, idolâtre, athée : PAGAN de pagâ, pagàn.

Papillote, câlin, mignon : BICHON

Pareil, même : PAREILH

Parrain, usité pour le grand-père, l'aïeul : PAYROULET

Partager, lotir, partir : PARTIMBENE de partimén, le phonème b apparaît par épenthèse.

Pasquin, rusé, effronté : PASQUINE, PASQUINET, PASQUINOT

Pataud, qui a de gros et grands pieds : PATATUT

Patient : PLASEROU de plaseroùs (Lavedan).

Payeur, dépensier : MERCE

Pelé, misérable hère, ruiné, décavé, chauve : PELAT

Pèlerin : ROUMIEUX de roumìu.

voué à Sainte germaine : SENGERMA, SENGERME

Pénis d'enfant : PENIN, PENINOU

Père nourricier, protecteur : LAMANETRE, LAMENESTRE

Personne petite : BARROULHET

petite et ramassée : PONCET

petite, comme un grain de blé "Touselle" : TOUZET

remuante : TOURBET ; aussi BALAGUE, BALAGUERE

vive, active, impatiente : PETRILHAT, PETRILLE, un vrai cyclone = explosion d'étincelles.

vive, active, dégourdie : MERILHEU, MERILLON

économe : SAUBION, SAUBIOT

revêche : GARRABOS, GARRABOT, GRABOT

agaçante : TARABERE

grande : LAPLANCHE

grande et mince : ESCALA ; aussi GAYET ; aussi HURGUES, LAHURGUE, allusion à la "perche".

mince, maigre : PERCHICOT = petit pêcher ; aussi CHIROU

mince et fluette : LAMPRE, allusion à la lamproie ; aussi GISQUET, LAGISQUET

acariâtre, aigre : SERIGOT ; aussi SERIOT par syncope du g.

grosse et courte, à l'aspect vigoureux : MATAR, MATARRE

rondelette : PERET ; aussi MATEGOT, avec le sens de petite et ronde.

grosse et mal tournée : MISTROU

grasse, lourde, soufflante : POUSSARD

forte et grosse : TALOSSE

de forte corpulence : TUROSSE

au nez crochu : GANCHOU

jolie, élégante, belle, aimable : BEROY de beròy, beroje.

 

Petit bonhomme, bout de femme : BOUSET, BOUSETE ; aussi RAZIGOT

bout d'homme, rondelet : GREMILLON

caillou : CAILLAVET

frère : FRAYRET, FRAYROT

jeune gascon : GASCOUGNET

guiraut : GIRAUDOUX, GUIRAUDET, GUIRAUDETTE.

peu de chose : GUINDEY

jeune mâle, jeune adulte : MASCLET

pauvre forgeron : LAHARGOUETTE

pain qu'on mange chaud : PISTOLE, PISTOU, PISTOULET

chétif, diminué : MENET, MENU

enfant : MENON, MENOU

petit : CHOURRET (vieux) ; aussi MERIC

garçon, petite fille : MOUSSET

Pierre : PEYRUSQUET ; aussi PETROT, PETROU, PERICHOU, PEYRICHOU, PEYROTE = compagne de Pierrot.

bébé : POQUE

coq, poulet : POUCHOU, POUCOU

Paul : POULINET, POULOT, POULOU

maître, petite élégante : POUMPOUNET

prince : PRINCETON

ribaud, petite polissonne, coureuse : RIBAUDET

seigneur, petite souveraine : SEIGNOURET

tiers : TIERSOT

menu : TOUJAS, TOY

peureux, timide, craintif : TREMOULET de tremoulère = action de trembler.

fils de l'aïeule avec qui il vit : MENINAT

Jean, un peu nigaud, mari aveugle, complaisant : JANIN, JANOT

taon, petite personne grondante et remuante : TABANET

homme mince, maigrelet : CHERINGOU, CHERINGUETE

basque : BASCOUGNET, BASCOURET, BASCOUROT, BASCOURREROT

menu : CHOUNET, CHOUNETE

Petite comète : COUMETE, COUMETOU, LACOUMETE

mère : MAYCHINE

quille, bois, bouchon pour jeux d'adresse : QUINCHON de quilhou = petite quille.

poche, pochette : POUCHE, POUCHET

roque ou sisymbre à petites feuilles : ROUQUETTE de rouquéte.

Peu, petit, rapetissé : CHIQUADE, CHIQUAT

Peut-être déformation de maniaque : MAGNAC

ensoleillé : MERILHOU

Pied-bot : PECAPERA, PICAPER de pè-pic = pied- bot dit équin ou talus ; aussi PECANTET

boiteux : PERANQUET de pè-ranquet, aussi sens de pied-bot.

Pierre le paresseux, le nonchalant : PELAY, peut- être Pierre lay = laïque.

Pinçard : PINCARD, PINSAR

Pleurer en criant, braire : RAYNAL de raynà.

Poil mêlé, pommelé : LIARD

Poire, mal venue, très petite, bout d'homme : PERICHOU

Poisson à grosse tête, chabot, grondin : CABOS

Polisson, petit dròlle = garçonnet, fillette : DROULLE de droullét.

Poltron, niais : COULHET, voir anorchide.

Pommelé : GAYON, GAYOU

Potelé, très poupin : POPIN, POUPINET

Poussah, grosse personne : PONSAN

Premier aîné : PRIEU, PRIU

né des héritiers : PRIM

Prompt, qui a les gestes, les mouvements prompts : SOUPTE, SOUPTES de soùbte = souple (Médoc), soùpte = prompt.

Puceau, pucelle : PUNCET

Puissant : POUCHAN, POUCHOU

Quatrième né d'une famille : CARTAU, CARTE, COATRINE

Qui a des bosses : POURRUT de porre = bosse.

a de longues jambes : CAMELADE, CAMELAT

a les jambes abîmées : LECAMELA, LESCAMELAT

a de la tête, une forte tête : TUCAT

a des tâches de rousseur : LENTILHAC

a le teint clair : ROUBI, ROUBINE, ROUBY

a les pieds tournés vers l'extérieur : PEBALIE de pè-baliè (Lavedan)

a une langue bavarde : LENCOAC, LENCOAT de lengassè, lengassùt.

a une pointe aiguë : PUNTAGUDE, PUNTAGUT

a une houppe, un toupet : TUHADO, TUHAT

aime les chats : GATINE de gatinè et gat = chat.

aime faire plaisir, obligeant, flatteur, plaisant : PLAISANCIE, PLAISANCIER

trébuche, fait un faux pas :TRABUC, TREBUC

bêle, pleurard, quémandeur : BELAN

blèse, articule mal les sifflantes : BEDOS ; aussi BLESE ; aussi SAUCET

boîte, cloche un peu : LARRANQUET, RANQUET

est de chez Gaston : GASTOUE, GASTOUERE

est de chez Moundi : MONDINAT

est du père ou grand-père de la ligne paternelle : PAYRAU

est "rengaine", scie : LASSEGUE

fâche, blesse, offense : FACHAN de fache, également ceinture de roches.

heurte, choque, frappe : TUSTET

louche, voit mal : LUSCAN, peut-être LUSSAN avec un c qui se transforme en sifflante.

marche mal, boiteux, déhanché : MARCHAMAU

ressemble, qui a de la similitude : SEMBLANCAT

change de mine, de geste, d'expression : TOURNEMINE de tourne-méne.

tutoie facilement : TUTENGES du verbe tutejà.

cultive les navets : RABOUL de raboulè.

pèle les figues, gobe mouche noir ou bec-figue : PELEFIGUE

pend, penche, tombe : LAPENELLE, PENELO, PENELOU

rend, ronchonne, ressasse, paie une soulte : TOURNADOU, TOURNAIRE

tire sur le roux : ROUSSAUT, ROUSSE, ROUSSET

traverse, se met en travers, contrariant : TRABESSE, TRUBESSE

va de travers, boîte, penche sur le côté : GALITOR

a l'air d'un petit tronc, d'un petit enfant : TRONQUET

Ragot : GABARRE ; aussi POURRA, par analogie à un gros poireau.

court et gros : TAHET

Raide, roide, ankylosé, jambe raide : CAMOREYT, PERET de rét, rèyt = raide.

Râle, enrouement : RAULET de raule (Médoc), raulère (Gascogne maritime), raulit = tremblotant, frissonnant.

Rebrousse-poil, chatouilleux, de mauvaise humeur : MAUPEOU, MAUPEU de péu = poil, cheveu.

Rêche, cassant, rude : RECHOU

Reclus : RECLUS

Regard vif, perçant : ARNAUNE de arnaunè.

Renfrogné, peu ouvert, qui manque de franchise : MALAUBER, MALAUBERTE

Repus, avec un sens ironique : GAUDINAT de gaudinà = faire grosse chère.

Retardataire habituel : TARTARIBE de tardarribe.

Revêche, récalcitrant, qui se rebiffe sans impatience : REBUSQUET

Ribaud, libertin : RIBAUT, RIBOTA de riboutà = riboter ou ribauder.

Riche, fortuné, vivant dans la fortune et le luxe : LARIQUE, RIQUE

Robin, surnom donné à un procédurier : ROBIN, ROUBI, ROUBIN

Robuste : HOURTOULOU de houroù = force, robustesse.

Rôdeur : ROUDOULY

Roi, souverain, monarque, enfant né le jour de l'Épiphanie : LARREY, LOUREY, REY ; aussi REYAS, REYES, REYET avec le sens de mauvais roi ou petit roi.

Romain, -e, roman, -e : ROMAN, ROUMA, ROUMAT

Rond, arrondir : ARDANOUY forme de ardoùn, ardouni, arredouni.

Roturier, vilain : BIELA, BILA, BILANE

Rouge, au diminutif : LARROUYAT, LARROUYET

Rude, âpre : ROUCH

rebroussé : ROFASTE, RUFASSE, RUFASTE, RUFAT de rufà et arruhà. Rusé, adroit : COFITE, COUHITE de couhit = rusé (Gers).

futé : MANDRET de màndre, màndro = renard.

S'accroupir comme la clouque, la poule mère : ACLOQUE du verbe acloucà.

Sage, sensé, posé, circonspect, raisonnable, soumis : SAGE

Saint-Cristàu invoqué pour les maladies cutanées : CRISTAU

Saoul, rassasié, repus : SADOU de sadoùt.

Sauvage, sans éducation : LAURESTE

Sauveur, sauvé : peut-être SALBAT (Gascogne maritime, Chalosse).

Se donner à une maison, à un homme, à une famille : DOAT, DONAT

Semblable, ressemblant : POURAT

Septième enfant d'une famille ou dans un rang : CEDET

Serein, pur, calme, tranquille, sans inquiétude : SERE de seré.

Se vanter, se rengorger : SUCRA

Signe, marque, grain de beauté : SEGNAURET, SIGNORET

Sobriquet donné aux allemands, aux suisses grands et bâtis comme des "escogriffes" : LANSAMAN

Socrate, personne grave, sentencieuse : SOUCRATE

Soigneux, sage, savant : APERT

Solide, bien conformé : CHANAUT, CHANUT de chenàut = sain.

Solitaire, tout seul : SOULEC, SOULEQUE

Sorcière, loup-garou : BROUCHE

Souche, au sens péjoratif : SOUCAILLE

Souffle-le vent : BOUHEBEN

Soumis, état de sujétion : BACARA, BACARAT

Souple : SEILLAN

flexible, nerveux, agile, délié : SILHAN

Sourd volontaire, têtu : SIMOR, SIMORRE ; aussi CHOLOU (vieux).

Saint-Pessère : SEMPESSERO de sén Pesséro (Gers) dont on dit : "Saint-Pessère, méchantes gens et bonne terre".

Se dandiner, balancer, bercer : DANDINAT, DANDINE de dandinà.

Stérile : MANINAT de manin, maninàt.

Subtil, rusé : SOUPTIEU, SOUPTIU

Suite, cortège des petits qui suivent la mère : SEGUIS

Superbe, orgueilleux : SUPERBIE

Surnom d'un manchot : MANGOU de mànchou = manche.

de bûcheron : MATABOS de matà = abattre, mater.

de vigneron tailleur : TAILLEVIGNE

de boucher, de dépeceur : MANDOS, MANDOSSAN

Synonyme de cagot : COUGET, COUGETO (Gers).

Tâches de rousseur : PARDAILLAN, PARDE, PARDON de parde.

Tacheté : GALHET, GALHETOU

et bigarré : GAJAT, GAYET de gayà = rayer.

Tardif, d'arrière-saison, dernier né : DARREROU

en retard, pas précoce, qui s'attarde : TARDIEU, TARDY

Tâtonneur, hésitant d'habitude, irrésolu, tatillon : TASTET ; aussi PAUPERE de paupàyre.

Terrible, étonnant, extraordinaire : TARRIBLE

Tête, crâne : LATUQUE

ronde : CARRABOS, GARRABOS de care = visage, figure, face et bos = bois.

folle, décoiffée : CAVIROL et cerveau creux : BALOHE

rousse : CABARROUS, CAPARROS

rouge : CABARROUY, CAPAROY, CAPARROI, avec une désinence, en basque : CAPAGORRI de gorri = rouge.

blanche : CAPBLANC, CAPBLANQUE

brûlée : CAPERON, CAPIROU, CAVIROL, par analogie avec l'exposition au soleil ; en style burlesque trognon, tronçon : TROUCHES de trouch.

Têtu : CAPIN, CAPY ; aussi MASSIGO avec le sens de massif ; aussi MARRET avec le sens de têtu et borné comme un petit bélier.

Tic léger, autrefois surnom : TIQUETTE

Tondu, chauve, dénudé : COY par analogie à la brebis sans cornes.

Tors, boiteux, contrefait, bancal, tortueux : DUTOR, LATORTE, LETOR

avec une nuance : MAUTOR, MAUTORT

Tourte plutôt massive, grosse crêpe, d'où l'analogie de femme joufflue : LAPASTOURE

Tout petit, menu : QUERILLAC, QUERILLAT de querilhe = petite chose (Nay).

Trapu : MASSICOT, MASSICOTE

Treizième : TREDJEU

Très petit, très peu, avare, regardant à la dépense : CHICOUTET, CHICOUTOT, CHICOUTOU de chicoutà = chipoter, lésiner, pointiller.

Tricheur au jeu, chicaneur, joueur effréné : TRICHOT

Triolet : TRIOULET

Triturer, secouer, châtier, fouetter, se battre : TRUSSES de trussà, aussi éteule, chaume composé de trus (Landes).

Troisième né : TERCE, TERCEROU

Trône, chaise percée en style plaisant : TRON, TRONEL

Trouble, remue-ménage, tapage : TREBOUILH, peut-être TRIBOULET, au sens figuré de tapageur, perturbateur, peut-être aussi l'épenthèse du b dans trioulet = fleur de trèfle sauvage.

Trouvé, en parlant d'un enfant : TROUBAT, TROUBET, TROUVE

Un peu camus : CAMUSET, CAMUSOT

dur : DURET, DUROT, DUROU

grand, assez grand : GRANET

peu gras, potelé : GRASSET

trapu, ragot : TRAPET

tiède, jeune personne sans vigueur morale : JAUBET de jàube = tiède.

brun : MAURET, MAURETTE, MAURON, MORON

vert, assez joli vert : BERDAULET, BERDOULET, BERDOULIN, BERDOULOU

sucré, un peu tiède : DOUCET

grand flandrin, dégingandé : DEGANIS de deganàs.

Une belle et forte femme : PERROT, POURROT par analogie à une belle dinde.

Vaillant, actif, laborieux, ardent : BALEN, BALENTE

Valétudinaire : MAUPASSANT

Velu, hirsute, poil épais : BERRUDE, BERRUT par analogie avec l'herbe mauvaise.

poilu : PELUT

Ventru, bègue, diminutif de Bidau : BIDOT ; aussi BOURRAS = le ventre en style trivial.

Venu en retard, qui a poussé en arrière-saison : TARDIVAIL

Verdâtre, verdoyant : VERDOUX

Verdeur, verdure : BERDOU, VERDIER, VERTOUX

Versatile, girouette : LABIROUSQUE

écervelé : AURIOL, LORIOT par analogie au moineau ; aussi MANIVET

Vigoureux : BETEROUS ; aussi CASTROUS avec le sens de confortable.

Vivant : BIBEN, VIVEN

Volant, faculté de voler : BOULAN

Yeux brillants comme ceux du loup albinos : LOUBET

Zèbre, qui a des bandes, des raies sur le corps : GALOU

 

Curiosités humaines

 

Anorchide, qui n'a qu'un testicule : COULHET

Barbe noire : BARBANEGRE

rouge, roux ardent : BARBEROUY

rousse : BARBEROUSSE

Bègue : BAUBE

Borgne : BARRUE, BARRUERO

Brun : BRUN, LEBRUN ; aussi BURRET, BURRETE de couleur brune.

Chauve : CALVIN, CHAUBET, CHAUVET, CHAUVIN de caùb.

Cheveux rouges, roux : ARROUY, LARROUY, LARROUYA, LARROUYAT, ROUY de arrouy, rouy = rouge.

un peu châtains, brun-roux : CASTAGNET

Forme belle, élégante : LERIE, LERIS de l'adjectif lèr, lèrio, lèro (Gers) = joli, beau.

Hydrophile, abstène, buveur d'eau : BEULAYGUE de béu-l'aygue.

Jumeau : BESSON, BESSOU de bessoû, bessoune = jumeau, jumelle ; aussi : BERRUT de beruès, beruèros = jumeaux, jumelles (Haut-Adour) ; aussi DUESSO de duès = jumeaux, duèros = jumelles.

Moucheture, mouche de la peau, tâche de rousseur : PIPAIL de pipàlh.

Roux, rousse : ROUS, ROUSAUT, ROUSSE

Yeux vairs : BEROT, BEROU couleur vairon.

 

Appellations honorifiques

 

Bailli, forme de bàyle : BAYLOT, BAYLOU

Baron : BAROU de baroû.

Chef, directeur : CAPDAU, CAPDEL ; aussi CAPTAU

de famille, aîné : CAPMAS de cap-màs (Ossau).

Consul, autrefois magistrat municipal, conseiller : COSSOU, DUCOUSSOU de còssou, coùssou = consul.

Damoiseau : DAUDET, DAUSET

Doyen : DIANA de dian.

Duc, duché, ducat : DUC, DUCAT de ducàt.

Ecuyer, noble : DOMENGE, DOUMENGE, DOUMENJE de doumengè.

Fief noble, domaine, habitation noble, domenger : DOMEC, DOUMEC, DOUMEGUE, LADOUMEGUE de doumèc, domèc.

Garçon d'honneur, de noce : DONZEL, DONZELOT de dounzèl = damoiseau.

Juge, arbitre : JUGE de jùdge.

Maître, patron, supérieur, chef, propriétaire : DUMESTRE, MESTRE de mèste, mèstre (Bigorre, Gers).

d'une maison, d'une terre pastère = bien foncier, ferme, tenus par redevance roturière (vieux), d'un bien : PASTERA, PASTERAN de pasterâ.

Maîtresse de maison, dame : DAUNE de daune et son synonyme : BORGES, BORGEZE de bourgés ou bourgués.

Majoral des pasteurs, consul, officier de justice : DEGAS de degâ (montagne de Bigorre) ; sa fonction : DUGARIE de degarie.

Monsieur, monseigneur : MOUSSEIGNE de moussén, mousségne.

Page, jeune garçon de la suite d'un personnage noble : PAGE de pàge.

Primauté, prééminence, terre privilégiée : MAGENDIE

Prince, roi, souverain, monarque : LARREY, LOUREY, REY de réy = roi ; aussi avec le sens de l'enfant né à l'Epiphanie, le jour des rois.

Sénéchal, officier de justice : SENESCAU

Souverain, supérieur principal, arbitre : SOUBEYRAN, SOUBIRAN de souberâ.

Supérieur principal, éminent, berger en chef : MAJOURAU, MAJOURE, MAYERAU