HUSSARDS

 

 

9e Hussards

 

Formé à Lille en 1792 mais incorporé en juin 1793 au 9e rang dans l'ordre de bataille des hussards, le 9e régiment a traversé glorieusement les guerres de la République. Il a brillé sur tous les champs de bataille : Austerlitz, Iéna, Friedland, Eckmühl, Essling, Wagram, La Moskova, Leipzig, Hanau, Montmirail. En 9e hussards bis, il s'est aussi illustré en Espagne. Il ne sera pas reconstitué pendant les Cent Jours et n'aura pas l'honneur de participer à l'ultime campagne de la fantastique épopée.

Traditionnellement, les trompettes portent les couleurs distinctives inversées. Ici, le colback est orné d'un plumet entièrement jaune ; le dolman est jaune avec collet et parements rouges ; la pelisse rouge rehaussée de fourrure noire ; la culotte rouge avec nœuds hongrois noirs ou verts. La schabraque est noire festonnée de rouge et le portemanteau rouge liséré d'orange avec le n° 9 en orange. A Iéna, le 14 octobre 1806, deux hussards du 9e se lancent à la poursuite de la reine Louise de Prusse et sont bien prêts de la capturer... La plus célèbre charge de la compagnie d'élite du 9e Hussards eut lieu à Saalfeld, le 10 octobre 1806, aux côtés du 10e Hussards et du 21e Chasseurs.

 

12e Hussards

 

Né une première fois en 1794, le 12e régiment de hussards est devenu neuf ans plus tard le 30e régiment de dragons. Il renaît en 1812 avec ne n° 12 qu'il ne porte qu'un peu plus d'un an, jusqu'à sa dissolution en mai 1814 et sa transformation en 6e lanciers du Berry. Il ne sera pas reconstitué en 1815 mais ses anciens se battront à Ligny puis à Waterloo sous les couleurs du 6e chevau-légers lanciers.

Le 24 septembre 1803, le Premier Consul décide de licencier le régiment de Hussards n° 12 pour le transformer en régiment de Dragons n° 30. Un nouveau 12e Hussards apparaît le 8 janvier 1812. Les 2e, 3e et 4e escadrons combattent alors en Espagne au sein de l'armée d'Aragon du maréchal Suchet - 25 officiers et 502 cavaliers - en 1813. La carrière militaire de ce 12e régiment de Hussards sera courte mais néanmoins glorieuse puisqu'il se bat avec courage et panache à Sens en février 1814, puis à Mâcon en mars 1814. Le 12e Hussards est licencié à Fontenay le 21 août 1814 - Première Restauration - et ses cavaliers versés dans les lanciers du Berry.

Porte-étendard du 9e régiment de Hussards ---> Collection "Porte-Drapeaux des armées de Napoléon" - Éditions Hachette, fascicule n°100.

"Ronde" Trompette du 9e Régiment de Hussards - Compagnie d'élite ---> Collection "Glorieux Cavaliers de Napoléon" - Éditions Atlas, fascicule n°34.

Porte-étendard du 12e régiment de Hussards ---> Collection "Porte-Drapeaux des armées de Napoléon" - Éditions Hachette, fascicule n°80.

"Ronde" 12e Régiment de Hussards - Compagnie d'élite --> Collection "Glorieux Cavaliers de Napoléon" - Éditions Atlas, fascicule n°1.

Hébergement de la video de Claude Larronde ---> "YouTube FR" et Musique ---> Licence YouTube standard.