HUSSARDS

 

 

3e Hussards

 

 

Le 22 novembre 1808 à Tudela, le 3e Hussards effectue une charge mémorable, mais, le 3 janvier 1809, Colbert est tué d'une balle en plein front dans les faubourgs de Calcabellos, puissamment fortifié par les Anglais. Le régiment restera en Espagne jusqu'en 1813 et prendra part à des batailles acharnées. En 1809, à Alba-de-Tormès, mené par Kellermann, il enfonce les rangs de 30000 Espagnols du duc d'El-Parque, à Fuentès de Oñoro, le 5 mai 1811, il culbute deux carrés d'infanterie anglaise. Il charge encore aux Arapiles, en 1812, et à Vitoria, en 1813. Cette même année, Pajol s'illustre à Leipzig. En 1814, le 3e Hussards charge à Brienne et sur les ponts de Montereau. Redevenu 3e Hussards pendant les Cent-Jours, le régiment est versé dans le corps d'Observation du Jura. Le 27 juin 1715, devant Belfort, il culbute 4000 Autrichiens. Il renouvelle cet exploit le 2 juillet, sur le pont de Sévenans. Licencié en novembre 1815, le régiment est immédiatement recréé sous le nom de Hussards de la Moselle. Sa fière devise : "Il en vaut plus d'un !".

 

4e Hussards

 

Traditionnellement, les trompettes portent les couleurs distinctives inversées. Les représentation de trompettes du 4e Hussards sont très rares ; l'une est de 1805, l'autre de 1807-1808. Les trompettes portent le dolman et la culotte rouge et la pelisse bleue c'est-à-dire les couleurs inversées de celle de la troupe. Cette compagnie d'élite du régiment des hussards est baptisée Colonel-Général, organisée à Haguenau, en décembre 1783. En 1793, l'ancien Saxe-Hussards, quatrième dans l'ordre, ayant émigré, les 5e à 10e régiments avancent d'un numéro dans l'arme, le 5e devenant 4e Hussards. Sous la première Restauration, le 4e Hussards est rebaptisé Hussards de Monsieur, il redevient 4e Hussards pendant les Cent-Jours avant d'être licencié, en juillet 1815, par Louis XVIII.

"Ronde" du Porte-Aigle du 3e Régiment de Hussards  ---> Collection "Glorieux Cavaliers de Napoléon" - Éditions Atlas, fascicule n°19.

"Ronde" du Trompette du 4e Régiment de Hussards ---> Collection "Glorieux Cavaliers de Napoléon" - Éditions Atlas, fascicule n°26.