HUSSARDS

 

 

13e Hussards

 

Un régiment éphémère que ce 13e Hussards dont la vie ne dépasse pas un an. Il a participé à deux ou trois batailles en Allemagne et en Italie, il s'y est couvert de gloire au prix de très lourdes pertes. Le 28 janvier 1813, l'Empereur ordonne la levée de deux nouveaux régiments de hussards, les 13e et 14e Hussards dont les hommes sont pour l'essentiel recrutés en Italie. La mise sur pied du 13e Hussards est confiée à la sœur de Napoléon, la grande-duchesse Elisa Bacciochi, celle du 14e Hussards est de la responsabilité du beau-frère de l'Empereur, le prince Camille Borghèse. Le 13e Hussards s'illustre particulièrement à la bataille de Goldberg, le 23 août 1813, contre les Prussiens et à Belzig, le 27 août. Le 13e Hussards disparaît presque complètement dans cette dernière bataille, les survivants iront se battre à Leipzig. Le 13 décembre 1813, Napoléon décide de former un 14e régiment de Hussards à six escadrons, le 13e Hussards Bacchiocchi est alors licencié ainsi que le 14e Hussards Borghèse.

 

14e Hussards

 

Créé le 28 janvier 1813 et officiellement dissous le 13 décembre de la même année. La seule action d'envergure du 14e régiment de Hussards Borghèse est menée le 27 août 1813, lors de la seconde journée de la bataille de Dresde, lorsque le régiment prend part à une charge menée par Murat avec 80 autres escadrons de cavalerie lourde et légère. C'est le seul régiment de hussards qui ne participe pas à la bataille de Leipzig et le 10 novembre 1813, la ville de Dresde tombe aux mains des coalisés où les escadrons du 14e Hussards sont capturés. Le régiment cesse d'exister. Napoléon le dissous, le 13 décembre 1813, et le recrée à partir de quelques survivants du 13e Hussards Bacciochi et du 14e Hussards Borghèse.

"Ronde" 13e Régiment de Hussards - Compagnie d'élite --> Collection "Glorieux Cavaliers de Napoléon" - Éditions Atlas, fascicule n°51.

"Ronde" Officier du 14e Régiment de Hussards - Compagnie d'élite ---> Collection "Glorieux Cavaliers de Napoléon" - Éditions Atlas, fascicule n°37.

Hébergement de la video de Claude Larronde ---> "YouTube FR" et Musique ---> Licence YouTube standard.