➸➸➸     Entrez

dans mon site

 

Ravi de vous voir. Je m'appelle Claude Larronde. Historien et chroniqueur du Pays de Bigorre, mon site est composé de six volets.

 

Le 1er volet : http://www.histovic.com où nous sommes actuellement, vous propose un menu varié que vous visiterez selon vos goûts. Au choix : La peinture figurative de mon épouse Françoise ; une visite très approfondie de ma commune d'adoption Vic-en-Bigorre : Terroir, Hôtel de Ville, Maires, Halle, Canaux & Moulins, Hôpital de Journet, Eglise Saint-Martin, Couvent des Minimes, Rues, Médiathèque, Personnages, Révolution 1789, Chef-lieu de Baylie, Arbres de la Liberté ; mes 27 ouvrages sur Vic-en-Bigorre et la Bigorre ; les trajectoires sacrificielles des 563 Poilus du canton de Vic-en-Bigorre + trois figures héroïques de cette grande guerre : Brigadier Joseph Abadie, Lieutenant Louis Caujolle  (feuilleter l'album des aquarelles), Major médecin Olivier Guichot ; le parcours courageux de la 36e Division d'Infanterie du Sud-Ouest pour sa présence et ses combats sur le Chemin des Dames, dans l'Aisne ; la fin dramatique de mon oncle maternel Jean Harguindeguy, le 1er septembre 1918 ; la commémoration, le 26 juillet 2014, du Bicentenaire du passage à Vic-en-Bigorre, le 19 mars 1814, de l'armée des Pyrénées du maréchal Soult poursuivie par l'armée des coalisés du feld-maréchal Wellington et la célébration, le 24 septembre 2016, du 202e anniversaire du Combat de Vic-en-Bigorre ; la présentation d'un établissement industriel qui m'est cher L'Arsenal de Tarbes dont j'ai raconté l'histoire en quatre volumes ; un aperçu de Tarbes, chef-lieu des Hautes-Pyrénées ; les Fêtes d'autrefois dans les régions pyrénéennes par la fine observatrice et folkloriste anglaise Violet Alford et l'inoubliable ténor lyrique Tony Poncet, bigourdan d'adoption, qui fit ses débuts dans le groupe vocal Les Chanteurs Montagnards de Bagnères-de-Bigorre.

 

Aussi, pour découvrir ou approfondir votre culture régionale pyrénéenne, n'hésitez pas à feuilleter les pages riches et variées de mes 939 chroniques d'ouvrages écrits par des auteurs aquitains ou pyrénéens, ainsi que mes chroniques de la Mémoire haut-pyrénéenne.

 

Puis, un 2e volet : http://www.claudelarronde.fr/Site-1%261/Bienvenue.html composé de pages personnelles et musicales (format .mp3) où l'on vous souhaitera la Bienvenue et l'on vous offrira un menu éclectique. Sur iPad ou iPhone, sur vos tablettes ou smartphones, cliquez sur la petite flèche noire au bas d'image pour déclencher un jingle musical. Avec le navigateur Safari, certains liens musicaux (Musique 1 à 8, Cinéma-DVD, Clips, Podcast, etc.) affichent : "Module absent". Dans ce cas, je recommande, pour la lecture de ces pages musicales, l'usage du navigateur Firefox.

 

Le 3e volet est plus particulièrement réservé aux 317 Chroniques récentes d'ouvrages du Pays : https://histovic65.wordpress.com et aux 137 Chroniques anciennes de la Mémoire http://www.claudelarronde.fr/Site-1&1/Memoire.html.

 

Le 4e volet blog.claudelarronde.fr est un Blog de mes 485 Chroniques des Livres régionalistes réactualisé toutes les semaines.

 

Le 5e volet Chemin--->Soult regroupe les deux manifestations commémorant le passage de l'Armée d'Espagne et des Pyrénées à Vic-en-Bigorre, le 19 mars 1814. On y retrouve aussi la chronologie de la retraite de l'Armée des Pyrénées, la présentation du célèbre chirurgien Bigourdan Dominique Larrey sur tous les champs de bataille et des Figurines en plomb que j'ai assemblées en tableaux très représentatifs de l'Uniformologie et de l'Armement des unités combattantes de l'Armée d'Espagne et des Pyrénées (1808-1814).

 

Le 6e volet Bestiaire Bigourdan regroupe mes chroniques des quatre ouvrages publiés par les éditions Jour des Arts. Je remercie vivement toute l'équipe de me permettre d'afficher des extraits de textes de Laure Latanne-Bey et Alain Lacoste ainsi que des photos d'Éric Bielle. Ainsi, cette autorisation permet d'enrichir notre mémoire collective et, pour tous les internautes, de favoriser une meilleure connaissance de la symbolique animale dans les églises de Bigorre. Je rappelle que tous les textes et photos de ces ouvrages, publiés ici, sont sous la protection du copyright

 

Enfin, vous trouverez mon étude sur les Noms de famille ou patronymiques Gascons ; mes Escapades familiales estivales et musicales à travers des pays européens voisins ; Janaly une artiste graphiste du Québec ; Augustin Simon un collectionneur belge de cartes patriotiques ; une énigme géographique à résoudre sur mon oncle Michel Elissalde, fait prisonnier en 1940 et dirigé vers les stalags allemands où il y a laissé la vie et bien d'autres sujets et portraits parmi les 442 pages du site.

 

Ces six volets, aujourd'hui regroupés, représentent un labyrinthe creusé depuis 1996, autrement dit à la préhistoire du Net. Si vous êtes perdu et souhaitez revenir au Menu de cette page d'accueil, rappelez-vous de cette adresse :

 

www.histovic.com

 

livre/book 

 

J'ai aussi publié les Monographies des Instituteurs de la République, en 1887, la réalité féodale de la terre de Rivière-Basse déchirée entre comtés de Bigorre et d'Armagnac, l'implantation des cagots et crestiàs sur les flancs des Pyrénées, le phénomène de l'apparition des sorcières dans les Pyrénées, l'obstination bienfaitrice du Conventionnel Bertrand Barère à créer le département des Hautes-Pyrénées et le génie du botaniste Placide Massey et de l'architecte Jean-Jacques Latour pour édifier, au jardin Massey, le plus bel ornement de la ville de Tarbes.

 

Aussi raconté les parcours de nos grands sculpteurs bigourdans : Henri Borde, Martial Caumont, Edmond Desca, Leon Dufrène, Jean Escoula, Louis Mathet, Firmin Michelet, François Vilon, de l'époque romantique, qui rivalisaient avec les Carpeaux, Falguière, Rodin, Rude. J'ai écrit sur des sujets variés tels que l'histoire régionale de la Bigorre, les monnaies médiévales locales, l'architecture de style Baltard de la Halle aux grains de Vic-en-Bigorre, gothique toulousaine de son église Saint-Martin ou républicaine de l'Hôtel de Ville, la saga des Consuls et Maires de la ville et la possession des Canaux et Moulins à eau vicquois, l'inversion des Armoiries de la Ville en 1603, l'origine des Noms de famille Gascons, la naissance, le développement et la fin du premier établissement industriel des Hautes-Pyrénées : L'Arsenal de Tarbes.

 

Aussi présenté la physionomie de la ville de Tarbes, il y a 100 ans, l'héroïsme de Jean-Baptiste Guindey, Grenadier de la Garde de l'Empereur ou l'épopée de la guerre d'Espagne et des Pyrénées, de 1813 à 1814, et la retraite des sans-souliers du maréchal Jean de Dieu Soult qui traversèrent la Bigorre, les 19 et 20 mars 1814, poursuivis par l'implacable Arthur Wellesley, marquis de Wellington, n'ont pas échappé à mes investigations.

 

Le patrimoine, les mœurs, les coutumes et les traditions des terroirs du Val d'Adour, dans les Hautes-Pyrénées, sont omniprésents dans mes récits.

 

Enfin, j'ai particulièrement souligné l'héroïsme, au quotidien, et les souffrances endurées par les Poilus de la ville et du canton de Vic-en-Bigorre que j'ai présentés en une toile tissée de plus d'une centaine de trajectoires magnifiques et sanglantes de ces héros anonymes.

Claude Larronde

Membre de l'Académie des Lettres Pyrénéennes

Chevalier dans l'Ordre des Palmes Académiques

Avis au lecteur : Je suis l'auteur de tous les textes, photos, dessins, de ce site, sauf mention contraire.

 

Techniques diverses : Sur certains smartphones, mes animations LoxiaStudio n'apparaissent pas. Evitez les regrets et recherchez sur votre navigateur : Safari, Chrome, Firefox, Opéra, Internet Explorer, etc., le réglage adéquat pour les visionner. Exemple sur le navigateur Chrome : "Voir version ordinateur".

Françoise et Claude Larronde