Armée d'Espagne (1808-1813)

 

   & des Pyrénées (1813-1814)

 

UNIFORMES & ARMEMENT

 

Cette présentation de l'Uniforme et de l'Armement des combattants de l'Armée d'Espagne et des Pyrénées du Maréchal Jean de Dieu Soult, duc de Dalmatie, et de l'Armée des coalisés de Sir Arthur Wellesley, Field-marshal Wellington, dans le cadre de la Guerre d'Indépendance d'Espagne (1808-1814) apparaît ici comme un complément historique aux deux journées de commémoration du passage de ces armées, les 26 juillet 2014 et 24 septembre 2016, à Vic-en-Bigorre (Hautes-Pyrénées).

 

Il m'est apparu indispensable de montrer la représentation des principaux acteurs des deux armées dans leurs uniformes et leurs armements. Il faut considérer cette présentation comme un outil pédagogique populaire et comment traduire fidèlement cet esprit particulier si ce n'est par la représentation de combattants à pied ou à cheval incarnés par les figurines des collections Atlas (2001), DelPrado (2003), Hachette (2004-2017-2018), achetées chez mon buraliste. 

 

Ces personnages, collections, numéros de fascicules, sont toujours mentionnés pour les figurines exposées.

 

Ces dernières, réunies dans une courte vidéo sonore, sont hébergées sur le site Youtube FR (le site 1&1 ne crée pas de vidéos musicales).

 

Le plateau tournant intitulé "Ronde" sur lequel est posé un ou des personnage(s) caractéristique(s) du corps d'arme choisi : hussard, chasseur, dragon, grenadier, carabinier, cuirassier, etc., permet une vision volumique (3D) de combattants du Premier Empire sur leur monture, avec leur uniforme et leur armement.

 

Ainsi, ce chapitre "Uniformes & Armement" ne poursuit aucun but lucratif et ne se livre à aucune critique, ni publicité lucrative, ni spéculation artistique, ni confusion commerciale, respectant ainsi l'intégrité de l'œuvre des Éditeurs nommés. 

 

J'ajoute pour tous les visiteurs l'avertissement suivant : "Mes photographies ou vidéos ne peuvent pas être modifiées à des fins commerciales ou publicitaires, ni copiées ou reproduites sous quelque forme que ce soit, sans mon autorisation".

                                             

                                                  Claude Larronde