Bestiaire

 

Bigourdan

 

RENAISSANCE

 

Hautes-Pyrénées

 

L’introduction de ce volet Renaissance dans les Hautes-Pyrénées, nous prévient que la période est «mal connue car peu d’œuvres ou d’ensembles significatifs sont parvenus intacts jusqu’à nous» (1). Destructions, incendies dans les archives, suite aux raids entre catholiques et protestants de 1573 à 1594, n’y sont pas étrangers. Les vallées d’Aure et du Louron, défendues par la géographie, ont conservé dans leurs églises peintures et sculptures. Les vallées du Lavedan et de Barèges, bouchées par le cirque de Gavarnie, «ne bénéficièrent pas de l’afflux monétaire espagnol issu du commerce du drap venu des nouvelles colonies américaines». Les animaux du Christ sont le cerf (église St Pierre-aux-Liens d’Ardengost), le phénix (église St Mercurial de Vielle-Louron), le bélier (St Brice, Ste Catherine de Guchen), l’âne et le bœuf de la crèche (abbaye de St Savin), l’âne de la fuite en Égypte (collégiale de l’Assomption de Castelnau-Magnoac). Les animaux des évangélistes : le Tétramorphe : lion de St Marc, aigle de St Jean, ange de Mathieu, bœuf de St Luc, à St Mercurial de Vielle-Louron. Les compagnons des saints : le chien de St Roch (collégiale de Castelnau-Magnoac), le cheval de St Éloi, le cheval de St Mercurial et de St Calixte (St Mercurial de Vielle-Louron). Les animaux des vertus : le phénix de l’Espérance, à St Martin d’Ancizan et à Notre-Dame de Bourisp, la grue de la Justice et le pélican de la Charité, à St Martin d’Ancizan. Les animaux de la chasse : le cerf, à St Félix d’Aucun et les chèvres sauvages, à Esquièze. Les hybrides et grotesques : la sirène, à Notre-Dame de Bourisp, le griffon et les grotesques, à l’abbaye de St Savin, le dragon, à St Laurent de Jézeau. Les animaux des péchés capitaux : le cheval et le bouc, à Notre-Dame de Bourisp. Enfin, le bestiaire du Jugement dernier : le diable, à St Barthélémy de Mont, le léviathan, à St Mercurial de Vielle-Louron, le centaure et les anges et démons, en l’église St Laurent de Jézeau. Une promenade culturelle à faire à tout prix.

 

(1) "Bestiaire Renaissance - Hautes-Pyrénées - Tome 1" - septembre 2016 - 9€. 

Claude Larronde

Nouvelle République des Pyrénées

Chronique du 19/11/2016