Bestiaire

 

Bigourdan

 

MEDIEVAL

 

Hautes-Pyrénées Sud

 

Le Bestiaire médiéval des Hautes-Pyrénées Sud présente des animaux qui ont toujours été une source d’inspiration dans les domaines de la sculpture, peinture, tissage, orfèvrerie, mosaïque, vitrail, etc. (1). Voici une jeune maison d’édition lourdaise qui vient nous initier à la Symbolique de l’Art dans un deuxième tome richement illustré et présenté avec bonheur par Laure Latanne-Bey, conférencière de l’Art, qui en assure la conception graphique. L’exergue du livre nous invite à y entrer : «L’art médiéval a donné à l’animal la place symbolique la plus riche depuis l’Antiquité. L’animal est un exemple pour l’homme, positif ou négatif et un enseignement chrétien à travers son sens symbolique». Les décors des églises médiévales subissent l’influence des grands chantiers du Sud-Ouest et de l’Aragón. Source de cette symbolique, la Bible et les recueils de connaissance sur les animaux venus du «Physiologus», ouvrage grec du IIe siècle. L’animal est ainsi «le miroir de la société médiévale pyrénéenne, de sa mentalité, de ses croyances et du pastoralisme». Déjà, les animaux de la Genèse : ours, cerf, bouquetin, lièvre, loup, apparaissent sur un bois peint dans la chapelle du plan d’Aragnouet. Aussi les animaux du Christ : pélican (le Christ), l’agneau et le pélican sur le tympan de St Jean-Baptiste de Sère-en-Barèges (XIe et XIIe), le paon à l’abbaye de Tournay, la colombe à Esquièze et à St Michel de Vizos (XIIe). Plus loin, les animaux des évangélistes : le Tétramorphe (Jean a décrit les vivants comme un lion, un taureau puis un bœuf, un homme et un aigle), au tympan du portail de l’église de St Pierre d’Arrens. Les animaux des saints sont là : l’agneau à St Blaise et St Martin d’Ancizan et le cheval à St Martin d’Ourde. Également les animaux fabuleux : Basilic, centaure, sirène, griffon, licorne et sphinx. Enfin, les animaux du démon : Dragon, serpent, chat, chouette et démon. L’énumération s’achève avec les animaux familiers : Cerf, coq et vache. En fin d’ouvrage, un glossaire, un index des animaux, des lieux, des vallées. Précieux. Je recommande vivement.

 

(1) «Bestiaire Médiéval - T.1 - Hautes-Pyrénées Sud» - Texte : Laure Latanne-Bey, Photos : Éric Bielle - Éditions Jour des Arts - 9 €.

  Claude Larronde

Nouvelle République des Pyrénées

Chronique du 26/11/2016