Bestiaire

 

Bigourdan

 

BAROQUE

 

Hautes-Pyrénées Nord

 

«Alors que, dans le Sud, pointe une naïveté empreinte de fraîcheur et d’une délicieuse maladresse, s’épanouit dans le Nord des Hautes-Pyrénées, réceptif aux courants novateurs et nourriciers, un art accompli dans sa maturité et sa conscience humaniste» (1). Le Nord «qui a accueilli de tout temps des abbayes prospères, des cités fortifiées, bastides et chapelles de campagne, a subi les ravages et destructions des guerres de Religion». La Réforme catholique ou Contre-réforme a reconstruit avec faste les constructions médiévales ruinées et restaurer le mobilier détruit. Venu de Toulouse, intermédiaire italien, l’art religieux est riche et domine les XVIIe et XVIIIe siècles. La ferveur populaire pour la Vierge s’accroît autour de Garaison et, plus tard, à Lourdes. Les animaux du Christ sont : l’agneau de l’Apocalypse, en l’église de St Barthélemy d’Artagnan, l’agneau du Bon Pasteur, l’agneau de la cité de Dieu et le chameau, à la Chapelle de Garnison, le pélican, à St Sever de Rustan, les animaux de la Nativité, à Aureilhan. Ajoutons la colombe et la Visitation, à Castelbajac, la colombe du St Esprit, à Lannemezan et la colombe du Temple, à Artagnan. Les animaux des quatre évangélistes - le Tétramorphe - sont l’aigle, le bœuf, le lion, l’ange, à Monléon-Magnoac et à la Sède, à Tarbes. Les animaux des saints : les poissons de St Pierre, à Garaison et Lannemezan, l’agneau de St Jean Baptiste, à Gayan, le cerf de St Eustache, à St Jean à Tarbes, moutons et bœufs de St Blaise, à Lies, les brebis, à Garaison. Les animaux des vertus sont le lion de la Force et le serpent de la Prudence, en l’église St Jean-Baptiste de Monléon-Magnoac. Les animaux fantastiques sont le basilic de St Jean, à Fréchet et le dragon, à St Sever de Rustan. Les animaux du diable : le serpent à Soublecause, l’escargot à Moulédous et les démons chauve-souris, à Séron. Les auteurs, qu’il faut remercier pour l'enrichissement de notre mémoire collective, nous font admirer les sculptures de Pierre Affre, artiste toulousain de renom. Bravo à toute l’équipe de «Jour des Arts» pour ces bestiaires bigourdans hautement symboliques.

 

(1) «Bestiaire Baroque - Tome 2 - Hautes-Pyrénées Nord» - Textes : Laure Latanne-Bey, Alain Lacoste, photos : Éric Bielle - Éditions Jour des Arts - septembre  2016 - 9 €.

 

Claude Larronde

Nouvelle République des Pyrénées

Chronique du 10/12/2016